Déménagement

Nous l’avions annoncé un peu ça et là sur le blog il y a longtemps puis il y a peu sur facebook, c’est maintenant effectif. Nous déménageons notre blog !!! Vous pouvez dès a présent retrouver tout nos articles (ou presque) sur autourdelorangebleue.com ainsi que d’autres à venir (ils sont dans les starting blocks prêts à être publiés, vous allez avoir bientôt beaucoup de lecture).

Tout ceux qui se sont abonnés à notre premier blog avec leur adresse email ont du recevoir un mail, nous leur avons créé un compte sur le nouveau blog ainsi que pour ceux qui avaient posté un ou des commentaires, vous n’avez plus qu’a valider votre compte et changer votre mot de passe. Si vous n’avez pas reçu de mail, n’hésitez pas à nous le faire savoir.

Si vous repérez des problèmes sur le site, des choses qui clochent, si vous avez des propositions d’amélioration, si vous avez une question, n’hésitez pas à nous envoyer un mail à autourdelorangebleue@gmail.com, nous y répondrons le plus rapidement possible.

Vous pouvez toujours nous suivre sur facebook ici.

Nous n’utiliserons plus la carte travelmap pour noter notre itinéraire mais une carte directement reliée au site que vous pouvez voir ici.

A bientôt

Hello !

Because of a lack of space and an envy to have our own website, we’re moving out our blog. You can find our new one on autourdelorangebleue.com.

You can follow us if you want on facebook here. We’re moving out too our map so you can find the new one here.

Don’t hesitate to ask questions if you don’t find something, if you find a bug you can report it too. You can contact us on autourdelorangebleue@gmail.com.

See you soon

 

Cape Cod et le Connecticut

Après avoir fait une vidange sur la route de Cape Cod, nous avons rejoint nos hôtes Boondockers à Brewster, Amy et Jim. Quand nous sommes arrivés, ils n’étaient pas là, donc nous avons sortis les draisiennes des filles pour qu’elles puissent se défouler dans leur allée. Ils sont ensuite arrivés, nous ont aidé à nous installer, nous ont fait faire le tour de leur maison qu’ils louent l’été et nous ont expliqué qu’ils vivent l’été dans leur camping-car (ici le mot est motorhome) dans une forêt juste derrière leur jardin aménagé. Ils nous ont proposé de faire notre lessive et de remplir l’eau et de venir dormir le lendemain a côté d’eux le lendemain (la maison étant louée, ils ne pouvaient pas nous héberger à côté). Leur maison est un terradome en partie enterré que nous avons trouvé très jolie. Ils nous ont aussi proposé de nous inviter à manger avec eux.

IMG_6578 IMG_6584 IMG_6590

Le lendemain, sur les conseils de nos hôtes, nous sommes allés a la plage de Skaket. Nous avons du trouver une place sur un parking municipal gratuit à 500 m de la plage car le personnel s’occupant du parking privé attenant à la plage voulait nous faire payer le tarif double soit 30 dollars. La plage était très belle bien que bondée, la marée basse mais les filles ont adoré et Maude s’est même fait une copine américaine.

IMG_6602 IMG_6603 IMG_6642 IMG_6619

Nous avons ensuite retrouvé nos hôtes, nous sommes installés et avons mangé un repas vegan préparé par Amy. Après une soirée très agréable, nous sommes allés nous coucher.

IMG_6652 IMG_6654 IMG_6657

Le lendemain nous avons fait route vers provincetown, la ville située tout au bout de Cape Cod et nous sommes garés sur le parking d’une des entreprises de Jim. Nous avons mangé puis sommes allés nous promener dans la ville. On nous avait dit que la ville était à voir et très spéciale. Nous avons découvert une ville a forte tendance homosexuelle et lesbienne, une très jolie plage, des rues agréables malgré l’affluence et une très jolie tour, le Pilgrim’s Monument, qui paraît-il propose une vue superbe sur tout Cape Cod et même Boston par temps clair. Le prix étant très élevé, nous avons renoncé à y monter au grand désespoir de Maude. Nous sommes rentrés et pour remonter le moral des troupes, nous avons sorti les draisiennes des filles.

IMG_6670 IMG_6673 IMG_6674 IMG_6678 IMG_6686

Après avoir dormi à Provincetown, nous avons roulé vers le village de Sandwich, plus ancien village de Cape Cod et situé à l’entrée. L’attrait du village réside dans le lac, un musée et un moulin. Nous avons fait un petit tour dans le village puis les filles ont été rapidement attirée par une fontaine d’eau potable et ont pris une pseudo douche quasi intégrale.

IMG_6710 IMG_6711 IMG_6713

Nous sommes ensuite repartis en direction de Newport et avons dormi sur un parking de supermarché à l’entrée de la ville. Le lendemain, nous avons trouvé avec difficulté une place dans le centre de la ville pour aller visiter Newport sur un emplacement litigieux. Nous avons fait une toute petite promenade que nous avons raccourci n’étant pas très emballés par le côté ville de résidences secondaires de vieux milliardaires blancs. Trop peu de brassage social, ethnique, cela est dommage, le port avait l’air chouette.

IMG_6724 IMG_6727 IMG_6736

Nous avons passé l’après-midi dans la voiture, a faire la route jusqu’à Clinton où nous devions dormir chez de nouveaux hôtes. Sur tout le trajet, nous avons cherché une plage publique, une place près d’une rivière, d’un lac, une aire de repos au calme quelque chose pour défouler les filles mais impossible de trouver quoique ce soit. Nous sommes arrivés à Clinton fatigués et un peu dépités. Heureusement, nous avons rencontrés Danielle et Hal, un couple franco-américain très sympatique, qui nous a offert l’hospitalité de bon cœur (ravis de voir des Français) et même des légumes et des fruits de leur potager, tomates, kale, tomatillos, piments de cayenne, poires et graines de fenouil. Le lendemain, après une nuit très au calme, nous sommes allés à la plage de la ville. Nous avons du laisser Phileas chez nos hôtes car le parking de la plage était de 20 dollars. Nous avons mangé avec vue sur la plage et sur des jeux d’eau. Les filles ont beaucoup joué aux jeux d’eau en question (et ont délaissé la plage du coup) ainsi qu’aux jeux classiques (toboggan, balançoire). Le sable a été largement apprécié aussi.

IMG_6740 IMG_6745 IMG_6755 IMG_6763 IMG_6765 IMG_6766 IMG_6772 IMG_6779 IMG_6841

Nous sommes repartis pour effectuer une dernière vidange avant notre arrivée à New York puis avons dormi sur le parking très bruyant d’un Walmart à Norwalk. Le lendemain nous avons fini le peu de route qu’il nous restait pour arriver chez nos amis dans le sud de Brooklyn à Bay Ridge. Les filles ont été contentes de pouvoir apercevoir les grands buildings et ont guetté la statue de la liberté que l’on a pu apercevoir une fois.

Boondockers Welcome !

Au cours de nos recherches pour trouver des lieux où l’on pourrait faire la vidange ainsi que remplir le réservoir d’eau gratuitement, nous sommes tombés sur un site internet expliquant quelques astuces pour économiser le plus d’argent lors d’un long voyage en camping-car afin de voyager le plus longtemps possible.

Un des points abordés était de trouver des endroits gratuits pour dormir car les campings sont chers par ici et de ce que l’on a pu voir de la route ils sont souvent pleins et les gens sont entassés. Nous préférons ne pas payer, avoir de l’espace autour de nous et avoir une vue plus agréable.

Après quelques trucs et astuces en tout genre, le site proposait un lien vers un site BoondockersWelcome. Le principe est assez simple, vous avez un véhicule récréatif (camping-car, van aménagé, caravane ou autre), vous souhaitez dormir gratuitement sans aller sur un parking de Walmart ? Vous trouverez sur ce site une liste de personnes ayant eux aussi un véhicule récréatif et proposant une place chez eux. Vous pouvez vous aussi proposer une place chez vous pour héberger des gens avec leur maison roulante.

Bien évidemment, on peux accéder à la carte, la liste des gens et leur profil gratuitement mais pour les contacter il faut s’inscrire sur le site et ça, ça n’est pas gratuit. Pour 25 USD (24,99 USD mais bon on ne va pas chipoter) pour un an vous aurez accès à la messagerie. Vous pouvez payer 3 ans pour 60 USD et si vous proposez un hébergement vous pouvez bénéficier d’une réduction.

Certaines personnes proposent une place d’autres plusieurs, certains ne proposent que la nuit d’autres proposent des services en plus selon leur bon vouloir, l’eau, le dump, le wifi etc…

Les avantages :

  • Pouvoir rencontrer des gens
  • Savoir qu’on ne va pas tourner pendant 1h avant de trouver un endroit pour dormir
  • Ne pas se faire réveiller le matin
  • Bénéficier de services dans certains cas gratuitement
  • Découvrir de nouveaux endroits pas toujours prévus dans le programme

Les inconvénients :

  • Devoir planifier pour prévenir les gens quelques jours à l’avance (on aime bien faire au jour le jour, selon l’humeur, la météo etc…)
  • Devoir trouver internet pour connaître la réponse des gens, leur adresse

Globalement, a part les deux inconvénients cités qui sont assez mineurs, nous sommes très contents d’avoir essayer le boondocking et sommes prêts à recommencer dès que possible. Pour le moment, nous avons dormi chez trois boondockers et pour 25 USD, nous avons pu dormir gratuitement 4 nuits, faire l’eau 2 fois, faire la vidange 1 fois, faire la lessive 1 fois et reçu de la nourriture ainsi que des conseils à chaque fois. Mais surtout, nous avons rencontré 3 couples de personnes merveilleuses que nous sommes ravis d’avoir rencontrés. Si vous faites un voyage au long cours, je vous conseille d’essayer ce principe, c’est vraiment bien surtout dans les endroits très touristiques qui ne proposent que peu d’endroits gratuits où l’on peut passer la nuit. Par contre, veillez à faire preuve de respect envers les gens qui vous accueillent, cela va de soi !!!

Portsmouth et Boston

Après avoir quitté Lebanon et nos amis boondockers, nous avons fait route vers Portsmouh. D’après leurs conseils, nous avons cherché une place dans une rue près de Prescott Park pour aller y faire un petit tour. Puis nous sommes allés nous balader dans les rues de la ville.

IMG_6279 IMG_6285 IMG_6288 IMG_6307 IMG_6317 IMG_6325 IMG_6331

Nous avons mangé sur place puis sommes allés dormir sur le parking d’un Walmart sur la route pour aller à Boston. Le lendemain, nous avons fait une journée en douceur et un peu de route pour rejoindre la ville. Nous avons trouvé une plage non loin de Boston où les filles ont profité un peu du sable puis nous avons dormi dans une rue non loin du centre ville mais dans un quartier qui ne craignait pas trop et à 5 minutes de la plage.

IMG_6341 IMG_6359 IMG_6364 IMG_6367 IMG_6369

Le jour d’après nous avons skypé un peu puis sommes partis à la découverte de la ville. Un trajet en bus nous a permit de rejoindre le centre (downtown) en a peine 30 minutes et nous nous sommes promenés dans les rues de Chinatown et dans le parc Boston Common. Nous sommes ensuite allés manger dans un restaurant Thaïlandais Vegan qui nous a ravis puis sommes partis sur le trajet du Freedom Trail. Le Freedom Trail est signalé par des briques rouges sur le trottoirs et en le suivant on rejoint des endroits liés de près ou de loin à la guerre d’indépendance des USA contre l’Angleterre. Le Freedom Trail commence par la State House, passe par plusieurs églises, cimetière, par des places et des bâtiments divers et variés comme celui où la déclaration d’indépendance à été annoncée aux Bostoniens mais aussi des bateaux de guerre bien évidemment. Tout ça tourne beaucoup autour de la guerre (on n’est pas hyper fan) mais c’est une partie importante de l’histoire du pays (et de la ville) donc difficile de passer a côté. La première journée ayant été très chargée nous avons arrêté avant la fin du Freedom Trail.

IMG_6370 IMG_6377 IMG_6378 IMG_6413 IMG_6443 IMG_6457 IMG_6460 IMG_6476 IMG_6483 IMG_6494 IMG_6497 IMG_6513 IMG_6518 IMG_6519 IMG_6523 IMG_6524 IMG_6527 IMG_6528 IMG_6529 IMG_6532

Le long du Freedom Trail, nous avons vu quelqu’un faire de la batterie sur des seaux en plastique blanc et des ustensiles en métal. On voit pas mal de vidéos sur internet, là on en a vu un en vrai. La démonstration a beaucoup plu à Maude qui ne voulait plus partir (voir ici).

En rentrant retrouver Phileas, nous avons fait un passage par la plage et un policier nous a demandé de partir car il avait reçu trop d’appels disant qu’on n’était pas à notre place. Nous avons obtempéré même si techniquement il ne pouvait rien faire car notre numéro d’immatriculation français ne leur permet pas de nous mettre des contraventions ou de nous remorquer à la fourrière. Nous sommes partis sur le parking d’un Walmart, plus loin et plus bruyant mais nous y avons croisé Josée et Luc, un couple de Québecois très agréables avec qui nous avons sympathisé.

IMG_6538 IMG_6540 IMG_6543 IMG_6544 IMG_6547

Le lendemain, nous avons fait un tour sur le campus de l’université de Harvard puis sur le campus du MIT.

IMG_6555 IMG_6556 IMG_6560 IMG_6564 IMG_6568 IMG_6569

Nous avons ensuite marché le long de l’eau puis avons rejoint le parc Boston Common ou nous avons mangé. Après le repas, dans Boston Common nous avons fait une petite pause jeux d’eau puis sommes passés dans le parc Public Garden en face du Boston Common. Puis nous avons marché dans le quartier de Beacon Hill qu’on a trouvé assez sympa et agréable.

IMG_6572 IMGP0143 IMGP0152 IMGP0153 IMGP0176 IMGP0185

Nous avons pris le métro pour rejoindre la fin du Freedom Trail afin voir le plus vieux bateau de guerre américain, le USS Constitution sur lequel nous sommes montés et que nous avons trouvé vraiment très beau. Nous avons continué jusqu’au Bunker Hill’s Monument, un obélisque de granit dans lequel on peut grimper pour avoir une vue panoramique sur Boston mais à ce stade de la journée, nos pieds et nos jambes ont fait grève et nous ont interdit de monter en haut. Nous avons rejoint une station de métro pour aller à notre dernière étape de la journée : Boston Tea Party Ship où nous avons pu voir les 3 bateaux originaux de l’événement de Boston Tea Party où des colons américains ont lancé toute la cargaison de thé destinée à l’Angleterre par dessus bord.

IMGP0189 IMGP0191 IMGP0199 IMGP0201IMGP0204IMGP0207IMGP0216IMGP0219IMGP0220

Nous sommes ensuite rentrés éreintés à Phileas et comme lui n’était pas fatigué après sa journée dodo, il nous a gentiment emmené (bon ok, on l’a quand même un peu aidé) sur le parking d’un Walmart plus loin sur la route de notre prochaine étape : Cape Cod.

Le Maine partie 2 – du parc Acadia à Lebanon

Après être parti de Acadia National Park, nous voulions continuer de rouler le long de la côte. Malheureusement, la route ne longe pas parfaitement celle-ci et elle est bordée de forêt, nous n’avons pas eu beaucoup l’occasion de voir la mer. Nous avons fait une petite pause sur la côte pour manger un peu à Lincolnville sur le parking de la plage. Pendant la cuisson du repas, les trois filles sont allées faire un petit tour sur la plage mais la brume est tombé rapidement et nous n’avons pas pu réitérer avec Pierre-Louis après le repas.

IMG_6128

Ensuite, nous avons fait cap vers Boothbay Harbor. Nous sommes passés rapidement par Camden, jolie petite ville (surement plus que Lincolnville mais aussi beaucoup plus touristique) mais sans nous arrêter. Arrivés a Boothbay Harbor, nous nous sommes mis en quête d’un lieu pour dormir, les possibilités à Boothbay même étant soit gratuites mais limitées à 2 ou 4h soit exorbitantes. Nous avons choisi de nous arrêter sur le parking de l’aquarium situé au bout d’une impasse, près de la côte. L’endroit était parfait, nous avons pu regarder le coucher de soleil avec les filles et avons passé une nuit agréable. Le lendemain matin, on nous a annoncé (à 10h) que le parking n’était pas un espace public et que par conséquence nous n’aurions pas du passer la nuit ici (encore une fois trop tard hein). Heureusement que nous avons pis des photos la veille en arrivant car le matin, une brume épaisse ne nous permettait pas de voir le port en face, et a peine les bateaux les plus près de nous. Nous avons fait une balade dans Boothbay Harbor qui est un petit port de pèche très touristique.

IMG_6129 IMG_6137 IMG_6140 IMG_6142 IMG_6146 IMG_6169

Nous avons profité de trouver une laverie pour laver le linge pendant que nous mangions puis nous sommes repartis de Boothbay Harbor direction Portland (ME). La brume ne nous a pas permit de profiter de la vue sur la route ni à l’arrivée. Nous avons cherché un endroit pour vider les toilettes et pendant ce temps, Maude, Camille et moi (Marion) avons fait un tour sur la plage attenante, dans la brume… Nous avons dormi sur le bord de la route de dépit de n’avoir trouvé mieux.

IMG_6174 IMG_6177

Le lendemain, nous sommes allés voir le Portland Head Light, le plus vieux phare du Maine. L’endroit est réputé pour être très beau mais malheureusement il y avait toujours cette brume et de la pluie. Nous avons eu la chance de pouvoir sortir entre deux averses et la brume se levait. La pluie a fini par retomber ainsi que la brume après nous pendant que nous étions dans Phileas.

IMG_6187 IMG_6195 IMG_6200 IMG_6204 IMG_6209 IMG_6210

Nous allons sur le parking d’un Walmart pour la fin de la journée afin d’avoir une idée de la météo, de trouver une endroit ou dormir et de planifier la journée du lendemain. En cherchant un endroit gratuit pour faire la vidange et surtout pour faire le plein d’eau, nous avons fini par tomber sur un site BoondockersWelcome dont je parlerais plus longtemps dans un article pratique dédié. Ce site permet de mettre en relation des personnes possédant un véhicule récréatif et proposant une place chez eux pour dormir gratuitement (et parfois proposant d’autres services en plus). Cela nous a permit de voir qu’un couple habitant à Lebanon proposait un endroit et même si ça n’était pas sur notre route nous avons tenté l’expérience (ils proposaient aussi de remplir l’eau, de faire la vidange entre autre) et les avons contacté pour aller les voir après notre journée à Portland.

Le lendemain nous sommes donc allés faire un tour dans Portland (ME), son vieux port et quelques rues après avoir trouvé un endroit ou l’on pouvait se garer gratuitement et plus de 30 minutes.

IMG_6223 IMG_6229 IMG_6231

Nous avons mangé à Portland dans Phileas puis sommes allés faire quelques courses puis après avoir eu la confirmation que l’on pouvait aller à Lebanon, nous sommes allés à l’adresse donnée. Nous sommes arrivés chez des gens très sympathiques, gentils et heureux d’aider : Mike et Valerie. L’endroit est au milieu d’une forêt et assez grand, calme. Nous avons fait connaissance avec eux pendant que Camille faisait de la draisienne et Maude de la trottinette. Ils s’étaient inscrit sur le site il y a 2-3 mois et nous étions leur premiers boondockers.

20150822_184535 IMG_6237 IMG_6238 IMG_6244 IMG_6270 IMG_6273

Nous sommes repartis le lendemain après avoir mis un mot dans leur livre de remerciement, donné des cartes de visite, fait la vidange et le plein d’eau, parlé encore de leurs projets et des notres. Nous avons été ravis de notre expérience et nous sommes déjà prêt à la renouveler chez d’autres personnes. Nous sommes ensuite partis pour Portsmouth dans le New Hampshire (a lire dans le prochain article).

Le Maine partie 1 – Acadia National Park

Quel bel état que voilà ! Le maine est l’état le plus grand de la nouvelle angleterre. Nous y avons donc passé quelque temps et nous n’avons pas regretté. La côte nord du Maine est très déchiquettée et c’est ça qui fait son charme. Beaucoup de petites (ou grandes baies), de longs doigts de terre avançant dans la mer avec une multitude d’îles plus ou moins grosses partout.

Nous avons commencé la côte du Maine par le Acadia National Park. Ce parc national est l’un des plus petit des USA mais est très réputé. Il est constitué de l’île du mont désert (l’île principale), d’une partie sur le continent et des plusieurs îles autour. Nous nous sommes d’abord arrêtés pour acheter un pass annuel pour l’ensemble des parcs nationaux des USA (80 dollars pour un an pour 4 adultes maximum, les enfants ne payent pas).

Nous avons ensuite cherché un endroit pour nous arrêter et manger et avons trouvé une place le long de la route, à Hulls Cove, à côté de la plage. Après le repas, nous avons pris le temps d’aller sur la plage mais celle-ci était infestée de méduses de toutes sortes passant de la petite transparente et très compacte à l’énorme transparente avec des filaments rouges et qui dégouline comme de la confiture par les trous de la tartine. Cette pause à été toutefois énormément appréciée des filles.

IMG_5937 IMG_5938 IMG_5941 IMG_5942 IMG_5956 IMG_5957

Au moment du goûter nous avons repris la route pendant que les filles mangeaient dans leur siège et nous nous sommes arrêtés à un magnifique point de vue sur la mer où nous en avons profité pour manger des glaces.

IMG_5958 IMG_5960 IMG_5962 IMG_5963 IMGP0100

Nous nous sommes ensuite arrêtés près d’une plage de sable, la plus grande et la plus connue de l’île. Celle-ci était pleine de petites méduses transparentes mais ça n’a pas empêché les filles de beaucoup s’amuser avec le sable. Nous sommes par contre restés en froid avec l’eau à 12°C, arrivant directement de l’arctique. Nous avons décidé au vu de l’heure un peu tardive et du chouette coin ou nous nous trouvions de dormir sur notre place de parking. Le parking était silencieux, très très peu éclairé ce qui nous a donné l’occasion d’observer les étoiles, de nous rappeler que des ours se baladent dans le parc et qu’un tête-à-tête avec un ursidé au milieu de la nuit sur un parking désert n’était la meilleure idée qui soit.

IMG_5989 IMG_5990 IMG_5999

Après une nuit silencieuse au début, ponctuée par la corne de brume d’un phare lointain pas si lointain que ça finalement sur la fin, nous avons été réveillés par un ranger du parc à 08h pour nous dire qu’on n’aurait pas du dormir ici. Nous avons un peu discuté en lui expliquant que tous les campings du parc sont complets (véridique) et qu’on ne savait pas ou aller, il a paru ennuyé et nous a dit qu’il était obligé de nous dire que officiellement ce n’est pas légal de dormir à l’endroit ou nous avons dormi (avec beaucoup de point de suspension à la fin de sa phrase). Ce n’est pas légal mais globalement il ne peut rien faire (surtout en nous réveillant le matin… trop tard). Nous avons fait une petite balade sur des rochers ce qui nous a permis d’observer le phénomène de la brume sur la mer et les îles alentours.

IMG_6004 IMG_6010 IMG_6011 IMG_6013 IMG_6014 IMG_6015 IMGP0109 IMGP0116 IMGP0139

Nous avons continué notre tour de l’île doucement en nous arrêtant à de nombreux point de vue pour prendre des photos ou juste pour admirer les sublimes paysages.

IMG_6036 IMG_6039 IMG_6041

Nous avons ensuite continué vers la montagne la plus haute du parc, Cadillac Mountain avec ses 466 m. Cela nous a permis d’avoir un magnifique panorama sur l’île principale mais aussi sur les îles qui entourent celle-ci (qu’elles appartiennent au parc ou non). Nous avons été subjugué par les différents points de vue.

IMG_6044 IMG_6049 IMG_6074 IMG_6078 IMG_6083 IMG_6088 IMG_6090 IMG_6097 IMG_6098 IMG_6103

Après une grosse pause à la Cadillac Mountain, nous sommes redescendu et sommes sortis de la partie la plus touristique de l’île. Nous avons rejoint la partie sud-ouest de celle-ci avec le phare de Bass Harbor. Nous avons du marcher plus de 2 kilomètres aller-retour le long d’une route pour y aller, la fin de la route étant réservée aux voitures.

IMG_6112 IMG_6114 IMG_6115

Nous sommes ensuite allés chercher une place sur le parking de Echo Lake Beach pour laisser les filles se mettre plein de sable partout, nous laisser tous les 4 batifoler dans l’eau et éventuellement dormir. L’endroit est très agréable bien que surpeuplé et on a pu repérer des poissons dans l’eau du lac. Il n’en fallait pas plus aux filles pour adorer l’endroit. Nous y passons la nuit et ne sommes pas dérangés le matin (peut-être car l’endroit est moins touristique ou a cause du temps moins ensoleillé, nous redoutions de tomber sur le même ranger mais avions prévu notre éventuel bobard).

IMG_6118 IMG_6119 IMG_6120 IMG_6123

Le lendemain, nous finissons notre tour de l’île puis sortons du Parc National. Acadia National Park est vraiment très touristique mais toutefois magnifique et même si nous n’étions pas sur de remonter aussi haut sur la côte du Maine, nous ne sommes pas déçus d’avoir tenté l’expérience, elle valait le coup d’oeil.

Passage de frontière Canada-USA

Nous avons choisi de passer la frontière à Niagara Falls (Ontario, Canada). Nous avons traversé la rivière Niagara par le pont qui nous permet d’avoir une dernière vue sur les chutes puis nous sommes arrivés à la douane. Nous avons pris la seule file ou nous pouvions aller (les autres n’acceptaient pas les véhicules récréatifs). Nous avons patienté une dizaine de minutes puis nous avons pu nous présenter à l’officier de douane. Nous avons tendu nos 4 passeports ouverts à la page du visa américain que nous avions obtenu. L’officier nous a demandé combien de personnes étaient dans le véhicule, puis si nous transportions de l’alcool, du tabac ou du bois de chauffage.

Parenthèse informative : la question du bois de chauffage est très importante ici au Canada et aux USA. Nous n’avons pas le droit d’en transporter entre les différentes provinces du Canada, ni entre les deux pays et même parfois au sein du même province. Ceci s’explique par une petite bestiole dont j’ai oublié le nom qui se niche sous l’écorce du bois, mange le bois et l’écorce et y pond ses œufs. Cet insecte fait des ravages dans les forêts ou il se trouve, les autorités du coin (un grand coin cela dit) sont extrêmement vigilant sur cette question pour ne pas se retrouver avec des forêts infestées. Cela pourrait être catastrophique pour celles-ci. Fin de la parenthèse.

Après avoir répondu non a toutes ses questions, l’officier nous a informé que comme il s’agissait de notre première entrée aux USA (avec ce visa), il fallait que nous allions faire tamponner nos passeports afin de commencer le décompte des 6 mois des visas. Nous sommes donc allés dans les bâtiments de la douane, avons attendu dans une salle d’attente qu’un officier nous appelle puis nous avons pu rentrer dans la salle des officiers. Le second officier nous a posé a nouveau quelques questions cette fois concernant notre trajet principalement, l’officier a pris nos empreintes et une photo des adultes pour entrer dans la base de données notre arrivée sur le sol américain et a tamponné, agrafé et signé chaque passeport. Nous avons du ensuite payer pour 6 USD pour chaque document soit 24 USD. « Bye, have a nice day » et zou on est officiellement entrés aux USA.

En résumé,

Douane : Niagara Falls (Canada) – Niagara Falls (USA)

Frais de sortie (du Canada) : 0 CAD

Frais d’entrée (aux USA) : 24 USD (6 USD par document)

Temps passé : 45 minutes grand maximum

Faire attention : ne pas avoir d’alcool, de tabac et surtout de bois de chauffage.