L’isthme de Chignecto, fin de la Nouvelle Écosse

Après avoir quitté Baddeck, nous sommes allés à Pictou, point de création de la nouvelle écosse. En y allant, nous avons longé la côte et nous sommes arrêtés au Cape George, admirer la vue et son phare.

IMG_2768 IMG_2778 IMG_2798 IMG_2783 IMG_2792

C’était le premier juillet et donc « Canada Day ». Les filles adorant les feux d’artifices, nous voulions en voir un, malheureusement, celui de Pictou avait été tiré la veille, nous sommes donc allés non loin de là, à Westville, pour le voir. Les filles, armées de leurs petits drapeaux canadiens, ont adoré.

IMG_2819 IMGP0022 IMG_2848

Pictou est une petite ville, plutôt jolie, mais la vue du port est gâchée par une usine sur la rive d’en face, particulièrement laide et nauséabonde…

IMG_2849 IMG_2850

Nous nous sommes ensuite dirigé vers Tidnish en passant par la côte et sommes installés dans le parc régional de Tidnish, ayant un accès à une petite plage de sable rouge. Le parc était superbe et très calme, la plage également. Nous y avons passé la nuit ainsi qu’une matinée, pour que les filles puissent profiter de la plage. Le matin, nous avons eu la joie d’apercevoir un groupe de petits écureuils, qui comme nous, profitaient de la tranquillité du parc.

IMGP0099 IMGP0105  IMG_2883 IMGP0108 IMGP0133 IMG_2861 IMG_2892  IMGP0036 IMGP0033

Nous sommes ensuite allés à Joggins Fossil Cliffs, une zone côtière de falaises, dans lesquelles les fossiles poussent comme des fleurs. C’est le plus grand gisement au monde de fossiles de la période Carbonifère, et regorge donc de fossiles végétaux. Joggins était il y a plusieurs millions d’années, au centre de la Pangée, seul et unique continent terrestre à cette époque. A cet endroit, il était donc en pleine jungle préhistorique. Nous avons donc fait la chasse aux fossiles sur la plage et avons pu en observer de nombreux, principalement grâce au guide (fougères géantes, arbres, mille patte, végétaux). Nous avons ensuite visité le musée ou la plupart des fossiles exposés ont été trouvés par des visiteurs, 15km de falaises, il faut du monde pour fouiller tout ça.

IMGP0156 IMGP0169 IMG_2901 IMG_2903 IMGP0152 IMGP0153

Sur le parking, nous avons rencontré une famille québecoise, projetant de faire un tour d’Amérique du sud dans quelques années, et ayant déjà aménagé et coloré un superbe school bus nord américain.

IMG_2895 IMG_2896

Nous avons hésité quant à la destination suivante, nous n’étions pas sûrs de vouloir aller visiter l’île du Prince Édouard, mais la rencontre avec un vieil homme qui nous a « conseillé » (Si vous n’avez qu’un endroit à visiter, c’est celui là) de visiter l’île, a achevé de nous décider. Phileas a donc pris la route de Summerside, sur l’île du Prince Édouard.

Ci dessous l’animal le plus commun rencontré jusqu’alors sur les côtes canadiennes, et ils ne nous ont pas épargnés… On peut même voir nos différents groupes sanguins dans son abdomen…

IMGP0048

 

Publicités

2 réflexions sur “L’isthme de Chignecto, fin de la Nouvelle Écosse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s